minipony

Alerte sanitaire, les ondes pourraient avoir un effet bénéfique sur les enfants !

Alerte : les ondes pourraient avoir un effet bénéfique sur les enfants !

 

Le 8 Juillet dernier, l'Anses a rendu public un rapport sur les effets des ondes électromagnétiques sur les enfants. Les médias en ont aussitôt fait leurs gros titres, avant même de l'avoir lu...

De quoi parlons-nous ?

 

L'article de l'AFIS résume assez bien la situation, mais en bref :

  • Le 20 Juin, l'ANSES publie un rapport sur les effets des ondes électromagnétiques sur les enfants.
  • Celui-ci indique qu'on ne peut pas conclure à un effet sur les fonctions auditives.
  • Celui-ci indique qu'on ne peut pas conclure à un effet sur le développement.
  • Celui-ci indique qu'on ne peut pas conclure à un effet sur le système reproducteur.
  • Celui-ci indique qu'on ne peut pas conclure à un effet cancérigène.
  • Celui-ci indique qu'on ne peut pas conclure à un effet sur le système immunitaire.
  • Celui-ci indique qu'on ne peut pas conclure à un effet de toxicité systémique.
  • Celui-ci indique qu'il est possible qu'il y ai un effet positif sur les fonctions cognitives. (ce qui ne veut pas dire grand chose)
  • Celui-ci indique qu'il est possible qu'il y ai un effet négatif sur le bien-être, mais qu'il est peu probable que cela soit du aux ondes plutôt qu'au téléphone.
  • Les médias titrent que les ondes sont dangereuses et altèrent les fonctions cognitives des enfants.

Comment ont réagi les médias ?

 

ansesondes

 

Les critères :

  • Critique : doit préciser que les effets sur les fonctions cognitives sont positifs, ou doit préciser que les preuves sont très faibles, ou doit préciser qu'il y a des facteurs confondants très importants.
  • Nuancé : relaie l'information
  • Alarmiste : fait peur, parle de danger.

 

Les vainqueurs :

  • Les Echos : l'article reste assez anxiogène, mais ils précisent certaines limites du rapport.

 

Notes :

  • Le Point a titré "Le cerveau des enfants en danger" , en danger parce que les ondes pourraient avoir des effets bénéfiques sur leurs fonctions cognitives ? WTF ?
  • L'Express aurait du être classé en "nuancé", mais celui-ci a titré "Ondes dangereuses".

 

Sources : 

Fichier Excel

 

TEST Moi
complotiste ? Jamais !

note: cet article fera l'objet d'une mise à jour, notamment sur la notion de "croyance" trop floue, et sur les…
Lire la suite

Générations Futures dénonce : manger 17 500 bols de Mueslis par jour est nocif !

Manger 17 500 bols de Mueslis par jour est nocif !   Ce matin, Générations Futures publiait une enquête sur…
Lire la suite

Journaliste Simulator

Journaliste Simulator Que vous ayez un jour rêvé de posséder une carte de presse, d'avaler des cafés sous la pression…
Lire la suite

Les OGM sont-ils cancérigènes ?

Les OGM sont-ils cancérigènes ? Qu'ils soient dangereux ou innocents, le débat sur les OGM constitue un excellent entrainement à…
Lire la suite



Owiii ! Rejoins-nous ! →

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

← Merci !


    • Fabien
    • 14 novembre 2016
    Répondre

    Merci pour ce résumé, mais dans la conclusion, je lis:
    « Les données actuelles permettent de conclure à un effet possible des radiofréquences chez
    l’enfant sur :
    – les fonctions cognitives : les résultats montrant des effets aigus se basent sur des études  »
    expérimentales dont la méthodologie est bien maîtrisée

    Dans cet article, je lis:
    « Celui-ci indique qu’il est possible qu’il y ai un effet positif sur les fonctions cognitives. »

    De mon coté je comprend « possible », plutôt comme étant négatif et non positif …

      • Vindinum
      • 15 novembre 2016
      Répondre

      Bonjour, et merci pour l’attention que vous avez porté à cet article 🙂

      Je suis d’accord : « effet possible » est à prendre avec des pincettes, nous sommes très loin du «certain» ou même du «probable».
      Cet article était certainement maladroit, mais l’idée était de mettre en avant le ridicule de la surinterprétation des études scientifiques. (comme c’est souvent le cas avec les mammographies du CIRC par exemple)

      Je ne défendais évidemment pas l’idée que les ondes auraient un effet positif sur les fonctions cognitives, mais je voulais plutôt montrer que l’alarmisme des médias était démesuré. Donc en résumé, c’est plutôt négatif oui, comme le reste du rapport quoi.



Laisser un commentaire



    • Fabien
    • 14 novembre 2016
    Répondre

    Merci pour ce résumé, mais dans la conclusion, je lis:
    « Les données actuelles permettent de conclure à un effet possible des radiofréquences chez
    l’enfant sur :
    – les fonctions cognitives : les résultats montrant des effets aigus se basent sur des études  »
    expérimentales dont la méthodologie est bien maîtrisée

    Dans cet article, je lis:
    « Celui-ci indique qu’il est possible qu’il y ai un effet positif sur les fonctions cognitives. »

    De mon coté je comprend « possible », plutôt comme étant négatif et non positif …

      • Vindinum
      • 15 novembre 2016
      Répondre

      Bonjour, et merci pour l’attention que vous avez porté à cet article 🙂

      Je suis d’accord : « effet possible » est à prendre avec des pincettes, nous sommes très loin du «certain» ou même du «probable».
      Cet article était certainement maladroit, mais l’idée était de mettre en avant le ridicule de la surinterprétation des études scientifiques. (comme c’est souvent le cas avec les mammographies du CIRC par exemple)

      Je ne défendais évidemment pas l’idée que les ondes auraient un effet positif sur les fonctions cognitives, mais je voulais plutôt montrer que l’alarmisme des médias était démesuré. Donc en résumé, c’est plutôt négatif oui, comme le reste du rapport quoi.

Laisser un commentaire