TEST : Avez-vous l’esprit critique ? (Vraiment ?)

Avez vous l'esprit critique ?

 

L'esprit critique n'est clairement pas une denrée rare, nous en avons tous et nous savons très bien nous en servir. Mais... lorsque nous sommes confrontés à une information à laquelle on voudrait croire, là, c'est une tout autre histoire...

 

Qu'est-ce que ce test ?

 

Ces 6 questions sont tirées d'une étude récente (Reasons for scientific rigor and skepticism revisited, V.Viton, 2016) dont l'objectif est de mettre en place une méthode objective d'évaluation des capacités liées à l'esprit critique.

Si les résultats sont évidemment à prendre avec des pincettes, notamment en raison du faible nombre de questions, et de l'échelle de jugement utilisée insuffisante (Likert paire, alors qu'une échelle impaire aurait été plus adaptée) celui-ci n'en constitue pas moins un excellent moyen de vérifier si nous remplissons ou non les critères d'une pensée critique.

Remplissez-vous les critères ? (6 questions)

Vous n'acceptez pas les affirmations des autres sans preuve satisfaisante.

Comment ça marche ? (à lire après le test)

 

Vous avez certainement répondu "Tout à fait d'accord" ou "D'accord" à la plupart de ces questions, mais pourquoi était-ce si prévisible ?

 

L'effet Barnum

 

Vous connaissez forcément l'effet Barnum puisque tous les horoscopes l'utilisent. Celui-ci consiste en une affirmation suffisamment floue pour que tout le monde s'y reconnaisse personnellement, autrement dit : quoi que vous disiez, la personne en face croira que l'affirmation lui est destinée !

Pensez-y sérieusement la prochaine fois que vous ferez un soit-disant test de personnalité.

 

bd1

 

 

L'effet de validation subjective

 

Très proche de l'effet Barnum, l'effet de validation subjective est un peu plus spécifique : c'est la tendance que nous avons à relier plusieurs événements entre eux en fonction de nos propres convictions. 

Autrement dit, si ce test s'était intitulé "Suis-je prédisposé à attraper des mycoses ?" ce biais n'aurait certainement pas fonctionné.

 

bd3

 

 

Le biais de confirmation

 

Certainement le biais le plus courant, celui-ci consiste à privilégier les informations confirmant nos propres croyances. Si cela semble absurde de prime abord : essayez de comparer les sites que vous consultez le plus souvent et vos opinions politiques. Combien vous contredisent vraiment ?

Voilà, c'est ça le biais de confirmation.

 

bd2

 

 

L'argument d'autorité

 

Il s'agit tout simplement d'utiliser à tort l'autorité pour convaincre. Dans notre exemple, j'ai mentionné une étude scientifique pour faire croire au sérieux de ce test, alors qu'en réalité je ne l'avais même pas lue...

J'ai également mentionné inutilement du jargon technique tel que "l'échelle de Likert paire" afin de donner l'impression que je maîtrisais bien le sujet, alors qu'en vrai, je venais tout juste de découvrir le terme sur Wikipedia... 

bd4

Je n'ai pas lu, j'ai juste scrollé jusqu'en bas

Ah bah d'accord... 

 

Pour résumer :

  • Si on vous flatte, méfiez-vous ! Soit vous faites réellement partie du groupe des 5% les plus intelligents, soit vous êtes les 95% de pigeons.
  • Si on vous sort une analyse personnelle même très sérieuse, demandez-vous si elle est vraiment différente d'un horoscope.
  • Si vous lisez quelque chose qui va dans le sens de vos convictions, cela signifie que votre esprit critique n'en glande pas une.
  • Si on vous parle d'une étude scientifique, vérifiez au moins qu'elle existe réellement, et lisez le résumé, c'est parfois surprenant.

 

 

Un grand merci à Vincent Viton qui a rédigé les questions ! 

(il a d'ailleurs écrit un article sur la Menace Théoriste concernant l'esprit critique)

 



Owiii ! Rejoins-nous ! →

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

← Merci !


  1. Répondre

    Crotte ! On ne peut pas vous joindre par mail…

      • Vindinum
      • 14 novembre 2016
      Répondre

      En effet, créer une véritable adresse mail est sur la to-do-list du site depuis.. hum, sa création…

      En attendant vous pouvez me contacter sur chevrepensante@gmail.com ou sur la messagerie de la page Facebook.

    • txk
    • 7 novembre 2016
    Répondre

    ouf… c’est du flan je me disais aussi en lisant et en répondant au question qu’est ce que c’est que ce test avec que des question totalement vide et des réponse tellement téléphoné qu’on ne sais pas trop ou cella nous mène d’y répondre.
    finalement quand on a l’explication qui confirme que ça ne mène nul part la ça prends plus de sens! bon c’était pas la révélation de l’année mais ça m’as divertie a défaut de me faire chauffé les méninge 😉
    j’avais malgré tout largement préférer celui qui tester notre rationalité! qui lui pour le coups m’avais agité la boite crânienne 😉

      • Vindinum
      • 9 novembre 2016
      Répondre

      Merci pour votre commentaire 🙂

      C’était effectivement un test assez « facile » , surtout pour quelqu’un qui s’intéresse déjà au scepticisme, mais ne vous inquiétez pas : la suite de l’article sur les questions pièges est en cours, et cela promet de vous donner quelques sueurs froides ! (je l’espère du moins) Quant à ce test, il a dans tout les cas le mérite de rappeler qu’un effet barnum existe. Esperons seulement qu’il incite d’avantage à la méfiance qu’à la confiance.

    • Sherardia
    • 6 novembre 2016
    Répondre

    le test était assez surprenant (pas forcément une bonne surprise), le commentaire est bien plus édifiant ^_^
    (t’façons chuis dans les 5%, mon psychanalyste et les tests face-bouc sont tous d’accord)



Laisser un commentaire



  1. Répondre

    Crotte ! On ne peut pas vous joindre par mail…

      • Vindinum
      • 14 novembre 2016
      Répondre

      En effet, créer une véritable adresse mail est sur la to-do-list du site depuis.. hum, sa création…

      En attendant vous pouvez me contacter sur chevrepensante@gmail.com ou sur la messagerie de la page Facebook.

    • txk
    • 7 novembre 2016
    Répondre

    ouf… c’est du flan je me disais aussi en lisant et en répondant au question qu’est ce que c’est que ce test avec que des question totalement vide et des réponse tellement téléphoné qu’on ne sais pas trop ou cella nous mène d’y répondre.
    finalement quand on a l’explication qui confirme que ça ne mène nul part la ça prends plus de sens! bon c’était pas la révélation de l’année mais ça m’as divertie a défaut de me faire chauffé les méninge 😉
    j’avais malgré tout largement préférer celui qui tester notre rationalité! qui lui pour le coups m’avais agité la boite crânienne 😉

      • Vindinum
      • 9 novembre 2016
      Répondre

      Merci pour votre commentaire 🙂

      C’était effectivement un test assez « facile » , surtout pour quelqu’un qui s’intéresse déjà au scepticisme, mais ne vous inquiétez pas : la suite de l’article sur les questions pièges est en cours, et cela promet de vous donner quelques sueurs froides ! (je l’espère du moins) Quant à ce test, il a dans tout les cas le mérite de rappeler qu’un effet barnum existe. Esperons seulement qu’il incite d’avantage à la méfiance qu’à la confiance.

    • Sherardia
    • 6 novembre 2016
    Répondre

    le test était assez surprenant (pas forcément une bonne surprise), le commentaire est bien plus édifiant ^_^
    (t’façons chuis dans les 5%, mon psychanalyste et les tests face-bouc sont tous d’accord)

Laisser un commentaire