Tir de missile en Corée : des journaux frôlent le ridicule !

Tir de missile en Corée : des journaux frôlent le ridicule !


Un missile nord-coréen s'est écrasé à une centaine de kilomètres d'un avion d'Air France... Mais heureusement, certains journaux ne manquent pas d'imagination pour rendre cette information un peu plus croustillante qu'elle ne l'est réellement.


Un missile nord-coréen s'est écrasé à une centaine de kilomètres d'un avion d'Air France... Mais heureusement, certains journaux ne manquent pas d'imagination pour rendre cette information un peu plus croustillante qu'elle ne l'est réellement.

De quoi parlons-nous ?

D'après des sources officielles Américaines, un missile nord-coréen se serait écrasé à environ 100 km d'un avion de ligne Air France.

L'information est un peu alarmante, mais nous devons garder à l'esprit que :

  • Le missile est passé à 100 km de l'avion !
  • Le missile en question n'était pas une arme anti-aérienne : il ne possédait aucun moyen de "verrouiller" l'avion.
  • Même si le missile avait pu verrouiller l'avion, les meilleurs systèmes actuels ont une portée maximale dix fois inférieure. (60-240km)
  • Le missile s'est écrasé à quelques centaines de kilomètres du Japon, là est la véritable menace.

Relayer cette information n'est pas un problème en soi, mais en faire les gros-titres en expliquant que l'avion d'Air France a "frôlé" le missile, cela se passe tout simplement de commentaire.

Comment ont réagi les médias ?

(par ordre chronologique)
Air France tableau

(nombre de commentaires, mentions j'aime, partages sur Facebook)

Air France

 

Les critères :

Alarmiste : Le titre est sensationnaliste, "frôlé" , "tout près".
Vague : Le titre est sensationnaliste mais mesuré "près" , "proximité".
Factuel : Le titre se contente d'énoncer des faits "150km" "dans la zone".

 

En résumé :

 

Tous les médias Français ont sourcé à partir d'ABC News, CNN, et dans une moindre mesure RFI. On peut alors légitimement se demander comment des journaux se basant tous sur les mêmes sources ont pu traiter cette information avec une telle différence...

En retraçant l'histoire de la propagation de l'information, on réalise que les premiers articles anglais étaient tous factuels, y compris le titre de la RFI. (entre le 1 et le 2 Août)

A partir du 3 Août, les choses se sont gâtées, Valeurs Actuelles a utilisé le terme "frôler" et tous les autres médias ont repris en chœur des formules alarmistes jusqu'à 11h, heure à partir de laquelle les nouveau articles ont commencé à utiliser un ton plus mesuré. (au détriment de l'audience)

Au final, nous pouvons remercier la Corée du Nord pour cet excellent crash-test qui nous a permis d'estimer le sérieux des rédactions. Notons d'ailleurs l'absence de quelques grands noms (Le Monde, le HuffPost, Libération...) ce qui n'est pas plus mal, et surtout, félicitons le sérieux de certains sites qui ont réussi à résister à l'attrait de ce clickbait facile ! 🙂

Sources pour le tableau (Excel) : télécharger

 

Journaliste Simulator

Journaliste Simulator Que vous ayez un jour rêvé de posséder une carte de presse, d'avaler des cafés sous la pression…
Lire la suite

16 différences statistiques entre les pro et anti-vaccins

16 différences statistiques entre les pro et anti-vaccins (La 3ème va vous étonner !) Voici un petit compte-rendu d'un sondage…
Lire la suite

Lune : une information super extra sensationnaliste !

Lune : une information super extra sensationnaliste !   "Si je ne peux même pas faire confiance aux médias pour…
Lire la suite

Le retour des ondes tueuses

Le retour des ondes tueuses La ville de Paris vient d'annoncer une nouvelle réglementation encore plus protectrice vis-à-vis des ondes…
Lire la suite



Owiii ! Rejoins-nous ! →

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

← Merci !




Laisser un commentaire



Laisser un commentaire